Publicités
Accueil > Réflexions > Pourquoi je n’aime pas les boîtes de nuits en 8 raisons.

Pourquoi je n’aime pas les boîtes de nuits en 8 raisons.

Je suis étudiant. Les soirées de lycée dans les salles de fêtes, c’est fini. J’ai maintenant le droit aux soirées étudiantes ayant principalement lieues dans les boîtes de nuit. Malheureusement, je « déteste » dans 9 cas sur 10 ces lieux mais je suis bien « forcé » de m’y rendre si je veux éviter de plonger dans la solitude et devenir asocial. Alors pourquoi je trouve ces endroits détestables ?

Raison n°1 : La disparité flagrante entre le nombre de filles et le nombre de mecs. Souvent, lorsque je me mets en mode « je me pose, je matte tout le monde et je me moque« , j’arrive toujours au même constat qu’il y a une fille pour 3, 4, 5 mecs (comprenez plus de mecs que de filles quoi). Et là, soit je me dis « c’est quoi cette boîte de merde« , « c’est quoi ces putains de daleux » ou encore « la pauvre fille, sérieux.. ».

Raison n°2 : La musique qui y est jouée. J’sais pas si c’est moi mais j’me suis jamais (ou vraiment trop peu) dit « franchement, le DJ il assure là!« , c’est même plutôt le contraire! D’accord, on joue les musiques du moment, c’est normal. Mais quand certains repassent jusqu’à 3 fois le même morceau par soirée, c’est abusé. Quand ça se met à passer des années 80, je commence aussi à me demander comment je suis arrivé ici (oui, je suis un mec chiant pas marrant jamais satisfait). Enfin bref, soit je suis trop chiant, soit ces petits DJ de ces petites boîtes ne sont vraiment pas bons (du moins à mon goût).

Raison n°3 : Le prix de l’alcool. Donc une bouteille de Vodka (de m***e en plus) est vendue 6-7 fois plus cher en boîte de nuit qu’en supermarché et ça ne gêne personne, ça se vend quand même? Servie de plus avec des canettes de « Redbull » (comprenez de la sous-marque). Alors oui, dans l’euphorie qu’on peut se trouver dans ce genre d’endroits entouré de ses amis, j’ai déjà acheté des bouteilles en boîte (pas seul, je ne suis pas fou) et même si au final je n’ai payé que 20e (soit quand même presque 2 bouteilles en supermarché), je regrette toujours les lendemains lorsque je fouille mes poches et retrouve les jolis tickets de caisse m’informant de ce débit. Le prix au verre est juste aussi hallucinant : environ 8-9e pour une Vodka Redbull ou un Whisky Coca. Les gérants de bars et de boîtes de nuits étudiantes doivent se faire des soirées au chiffre vraiment impressionnant!

Raison n°4 : Les cigarettes. Franchement, j’en ai vraiment raz-le-cul d’avoir eu l’impression de fumer 3 paquets dans la soirée simplement par tabagisme passif. Je rentre de boîte, je sens ma chemise et celle-ci PUE cette odeur de m**de. Pas besoin de faire plus long…

Raison n°5 : Les mecs qui transpirent comme des porcs. C’est pas sur le « dancefloor » mais dans une salle de sport qu’il faudrait se rendre, les mecs t’inondent la piste de danse sans gêne quoi (ok, là j’y vais peut être un peu fort)! Ca rejoint la catégorie des mauvaises odeurs,c’est jamais très agréable de devoir subir ça surtout quand il y a beaucoup de monde!

Raison n°6 : Le bruit. Danser, c’est bien mais c’est vraiment pas ma tasse de thé. Se poser, c’est bien aussi. On a le choix de se poser pour boire, le choix de se poser pour parler crier comme un bourré un truc totalement inutile à son pote du style  « putain, j’suis mort là« , « putain va draguer s’te milf et j’te respecte » ou des tas d’autres trucs constructifs.

Raison n°7 : Les videurs. Bon là, c’est tout ou rien. Du mec super sympa au plus gros des connards qui aime pas ta gueule et te refusera l’entrée pour quoi que ce soit. On doit tous connaître une histoire de videurs sur fond de provocations, menaces, lacrymo ou coups de poings.

Raison n°8 : Les clients. Et là, on a une vraie faune et flore.. On retrouve le mec dont on se demande comment il a pu rentrer vu comment il est sapé, on retrouve la milf, le filf voir le papy et la mamy aux cheveux blancs, on retrouve la fille bonhomme qui t’embrouille, on retrouve le fouteur de merde qui devient violent avec l’alcool, on retrouve le mec qui pourrit les chiottes en vomissant, la biatch qui va chauffer tous les mecs présents dans la boîte, le gros moche ou la grosse moche qui a réussi à « pécho » on ne sait comment, le mec qui se montre un peu trop, la meuf en couple qui vient avec son mec et qui se fait inévitablement approcher, ceux qui ont 13 ans, le mec qui renverse ton verre, les mecs qui sont devenus tes potes et qui veulent te checker parce que t’as croisé leurs regards et j’en passe..

Alors oui, j’ai cité des arguments bateaux bien connus et fortement variables selon l’établissement fréquenté. Evidemment en tant qu’étudiant, les boîtes de nuits que j’ai le plus fréquenté et où se déroulent les soirées étudiantes ne font pas forcément parties des meilleures. Tout ça pour dire qu’il me tarde de tester une vraie boîte de nuit sur des villes telles que Paris, Dubaï, Miami ou encore Las Vegas. Et puis être VIP retire un bon nombre de ces contraintes finalement.

Photo creditsicoactiva / CC BY-NC / San Diego Shooter / Foter.com / CC BY-NC-ND / Vip Room FaceBook / Thednalife
Publicités
Catégories :Réflexions
  1. turtle nieztsche
    11 avril 2013 à 1 h 16 min

    Comme je te comprends chers ami, aller en boîte est un supplice intolérable pour moi.

    Très bien argumenté.

    Tu as oublié les fouteurs de merde, c’est connard en rut, sans affection apparente qui se jettent dans les bras de tous le monde.

  2. Anna
    27 octobre 2013 à 20 h 39 min

    Bien ton article. On peut aussi ajouter les mecs qui répondent: « quand une fille dit non c’est qu’elle veut dire oui. ».

  3. Lumy
    16 décembre 2013 à 21 h 02 min

    Entièrement d’accord. Je déteste les boîtes de nuit. Ma copine y pose un pied et je casse.

  4. gabillon
    3 juin 2014 à 13 h 19 min

    les boîtes de nuits de nos jours c’est pour dragué c’est même plus pour faire la fête et puis quand je vois certaines filles qui disent qu’elles vont en boîtes pour s’amuser mais qu’elle y vont en mini jupes ras la moule il faut comprendre que c’est plutôt pour se faire sauter excusez moi de l’expression . puis il y a les gars dalleux aussi qui voit une fille belles ou non d’ailleur qui va l’agresser sauvagement ^^

  5. arnaud
    17 juillet 2014 à 15 h 49 min

    les boîtes de nuit c’est payant pour les hommes alors moi je ni vais pas.
    y voir des filles en mini jupe se serai une premier;déjà que dans les club libertin elle on du mal à mettre la mini jupe moulante ou la robe moulant
    ou dans les sauna libertin de faire du seins nu ou de mettre la petite lingerie qui va bien pour se style d’établissement
    en sachant que c’est gratuit pour les filles lamentable

  6. Jhon
    13 octobre 2014 à 11 h 51 min

    c’est de la pure fiction pour moi les filles vont en boite pour dancer et pour:
    SE MONTRER
    point bar

  7. Jhon
    13 octobre 2014 à 11 h 54 min

    Et ces DJ mais quel pourriture qu’ils sont ils ont complètement saccagé le plaisir d’écouter de la vraie musique et de dancer en boite . Et quand il y a du bon son qui passe et ben Mr le DJ est la pour détruire la chanson avec ses doigts.

  8. charra
    7 juillet 2015 à 15 h 31 min

    je comprend tout tes arguments, je trouve ce genre d’endroit bestial. tout ce monde agglutiné les uns contres les autres, qui ne se respectent pas, qui perde leur temps a dépenser de l’argent pour non seulement écoute de la mauvaise musique, mais comme tu l’as dit payer beaucoup trop cher les consommations.
    d’autre moyens plus intelligent existe, moins cher, mais aussi beaucoup moins dangereux. car oui on ne le dit pas assez mais la violence règne dans ce genre d’endroit tout le monde a vu ou connu quelqu’un qui c’est fait taper dessus par un espèce de « zombie » complétement ivre, se croyant plus fort que tout le monde.
    L’irrespect est bien présent, un ami a moi a eu des problèmes quand il y est allez avec des amis, un crétin fini a je ne sais quel mélange, lui arrachât (littéralement) sa copine qui dansait tranquillement. pour la défendre il du recourir au mains (alors qu’il n’est pas du genre violent).
    voila pourquoi je trouve que ce genre de lieu ne devraient pas exister tout simplement.

  9. Jojo
    16 juillet 2015 à 18 h 31 min

    Je hais, j’exècre, je vomis, je régurgite, j’abhorre les boites de nuit…
    Et pourtant, j’y vais 3 ou 4 fois par an, suffisamment motivé, pour trouver une nana qui me fera oublier ma solitude…
    Les rencontres au parc, au supermarché ou dans le bus : désolé, j’y crois pas…ça ne m’est jamais arrivé… Antan, il y avait les bal à papa. Je n’ai malheureusement pas connu cette époque. Aujourd’hui, il faut se taper de la techno de m***, des vieux tubes 80 typés « Top 50 » ou – pire du pire – du R’n’B de black ou du zouk… Alors, j’y vais, contraint et forcé, mais j’y vais…
    Triste mais vrai.

  1. 1 octobre 2015 à 11 h 54 min

Quelque chose à dire ? Laisse ton commentaire ! :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s